À propos du récent blocage de la circulation du tram

ASTUS, le CADR et Piétons 67 réagissent au récent blocage, par des automobilistes verbalisés, de la circulation du tram :

« Nous saluons l’action énergique menée par les services de police aux abords de la Foire européenne la semaine dernière. Il s’agissait tout simplement de rappeler à quelques automobilistes qu’il est possible d’utiliser les parkings prévus ou les transports en commun et de rendre aux piétons et aux cyclistes leur part de la voie publique : en effet, la chaussée est bien destinée à l’usage des automobilistes, mais le trottoir est destiné aux piétons et la piste cyclable aux cyclistes.

Or de longue date, certains se sont octroyé le droit de stationner sur le trottoir et la piste cyclable, étendant leur espace, au mépris des autres automobilistes, des piétons et des cyclistes.

C’est une preuve d’égoïsme incommensurable, ajoutée à une mise en danger d’autrui par une violation délibérée d’une disposition réglementaire, comme l’a montré la mort récente d’une jeune cycliste.

Et voilà que ces délinquants de la route se sont permis d’entraver la circulation non seulement des piétons et des cyclistes, mais aussi celle de tout véhicule et des usagers des transports en commun. En effet, la circulation du tram a été bloquée toute une matinée, obligeant ses usagers à prendre un bus de substitution et à marcher. Nous espérons que la CTS saura se retourner contre les auteurs de ces faits pour obtenir réparation.

Que diraient les auteurs de ces actes si les voleurs manifestaient pour demander qu’on les laisse voler ?

Il appartenait aux automobilistes qui se rendaient à la foire, s’ils utilisaient la voiture, de rechercher une place de stationnement autorisée sur chaussée ou en parking. Rappelons que deux lignes de tram et une ligne de bus, associées à 10 parkings relais, dont l’un à proximité (aux Rives de l’Aar), encore vide le matin quand les trottoirs sont déjà pleins, donnaient accès au tarif d’entrée réduit à la foire.

La même problématique existe en d’autres endroits de l’Eurométropole et nous souhaitons que les mêmes actions y soient entreprises par les autorités pour protéger la vie des piétons et des cyclistes et encourager une mobilité plurimodale harmonieuse. »

2 commentaires

J'ai lu que c'était des exposants qui ne trouvaient plus de place au parking et qui ont ensuite étaient verbalisés qui ont manifesté.
C'est surtout l'organisation de la foire qui pose problème.
Le terrain de l'ancienne patinoire aurait très bien pu être utilisé.

Il y a des exposants et des visiteurs.
Sauf que les visiteurs, eux, ne manifestent pas en cas de verbalisation.
Le directeur de la foire a promis de mieux étudier les possibilités de Parking pour les exposants pour l'an prochain.
Les exposants qui ne trouvent pas de place dans les parkings exposants font peu d'efforts pour trouver un stationnement autorisé.

Le terrain de la patinoire a été partiellement utilisé cette année.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.